Le siège de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication a abrité le mardi 10 avril 2018 une séance de travail, entre les organisations professionnelles et les correspondants de la presse étrangère.

C’était pour une rencontre de prise de contact et d’échanges devant permettre à l’instance de régulation des médias de maintenir un dialogue permanent avec ses partenaires.

A l’issue de cette séance il a été relevé la nécessité pour chaque journaliste de disposer de la carte de presse  à jour à tout moment.

C’était l’occasion aussi à la HAAC d’inciter les médias à se mettre en règle conformément aux lois en vigueur.

Face aux pléthores des organes de presses en ligne, la HAAC a pris le 10 novembre dernier, une décision pour réglementer ces médias et a profité de l’occasion pour relancer un appel aux dites presses à se mettre en règle. Aussi tout message publicitaire doit faire l’objet d’une autorisation de la HAAC.

La HAAC prévoit des sanctions à l’encontre des organes qui ne se plieront pas aux lois en vigueur.

Cette rencontre a été présidée par M. Pitalounami TELOU, président de la HAAC.