Le premier Ministre du Togo, M. Komi Selom KLASSOU, a ouvert le jeudi 12 avril 2018 à Lomé, la 13ème réunion du Bureau de la  Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie (CONFEJES).

Cette réunion de deux jours qui survient après celle des experts tenue, du 09 au 11 avril, est placée sous le thème « Jeunesse et sport : « quelle contribution dans la lutte contre la radicalisation, l’immigration clandestine et l’extrémisme violent, pour le vivre ensemble, à l’orée du cinquantenaire de notre institution commune ».

Les ministres de la jeunesse et des sports des pays membres de la CONFEJES à Lomé, auront à étudier et valider les conclusions des travaux des experts de cette institution.

Ces avaient tablé sur les perspectives des quatre prochaines années notamment, la participation de la femme aux différentes activités de la jeunesse et des sports, la numérisation, le dopage, en claire sur tout ce qui concernent les secteurs généraux des sports.

La conférence de Lomé devrait, à l’issue des travaux, identifier entre autres les programmes et projets concrets et viables autour des sports. L’objectif est de booster les opportunités d’emploi décents et d’insertion socioprofessionnelle des jeunes en vue de combattre l’oisiveté juvénile.

Le Président en exercice de la CONFEJES, M. Oswald Homeky, Ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports du Bénin, a rassuré les différents pays membres et les partenaires des efforts de son institution pour éradiquer  un certain nombre de fléaux qui minent aujourd’hui la jeunesse.

Le premier Ministre du Togo, M. Komi Selom KLASSOU, en ouvrant les travaux a souhaité que les défis dont le chômage, la pauvreté, l’immigration clandestine trouvent leurs réponses au cours des débats en vue d’inverser la tendance actuelle liée au phénomène migratoire qui expose la jeunesse à l’influence des réseaux terroristes.