Le Chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, a lancé le mardi 24 avril 2018, dans le Canton de Tobglékopé (préfecture d’Agoè Nyivé), une vingtaine de kilomètres au nord de Lomé, le programme de lutte et de prévention contre les inondations dans ledit canton.

Les travaux de ce programme consistent en l’assainissement et aux aménagements connexes dans le canton de Togblékopé, où les inondations sont récurrentes.

  

Le programme va constituer en matière de drainage et d’assainissement, à la construction des caniveaux de 2034 m de long, des conduites d’évacuation d’eaux, des collecteurs d’eaux et un bassin de rétention et d’écrêtement d’eaux de 50.000 m3.

Les aménagements et connexes vont consister à la construction des bâtiments de 2 et 4 salles de classes de 9m sur 7m chacune, d’une clôture d’écoles de 1000m, de 16 hangars de marchés, 03 terrains de football et une acquisition de 10 kits de motopompes.

Le maitre d’ouvrage du programme est le Ministère des  Infrastructures et des Transports. Le Ministre chargé de ce secteur, M. Nissao Gnofam, estime que, ces ouvrages une fois concrétisés, amélioreront le cadre de vie des populations du canton de Togblékopé souvent inondé en saison pluvieuse et permettront le développement socio-économique du canton.

le programme de lutte et de prévention contre les inondations dans le canton de Togblékopé est financé à 100% par l’Etat togolais à 9.022.495.554 Francs CFA TTC. Il sera exécuté par l’entreprise SOGEA SATOM sur une durée de 12mois.

Le programme constitue la phase 2 du programme d’action prioritaire en matière d’infrastructure routières, initié par le gouvernement togolais depuis 2012.