Un séminaire de présentation du rapport national de l’examen de la mise en œuvre du programme d’action de la conférence intermédiaire sur la population et le développement (PA/CIDP+25) s’est tenue le mardi 22 mai 2018 à Lomé.

Il est organisé par le ministère de la planification du développement en collaboration avec les fonds des Nations unis pour la population (UNFPA). Ce séminaire intègre la déclaration d’Addis-Abeba sur la population et de développement en Afrique (DAAPD+5).

Le rapport national d’examen des cinq ans de mise en œuvre de la déclaration d’Addis-Abéba sur la population et le développement au-delà de 2014 au Togo répond à la décision de la commission économique pour l’Afrique (CEA). Il s’agit pour les états membres de procéder à un examen multisectoriel et consultatif en vue de permettre un rapport national sur la population et du développement.

Pour Saturnin EPIE, représentant résident UNFPA -TOGO, la réalisation et les progrès importantes accomplis doivent de préserver les acquis de ce rapport.