Le Projet « Ending AIDS in West Africa » en français « Mettre fin aux VIH/SIDA  en Afrique de l’Ouest », vient en aide aux gouvernements de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, de la Guinée et du Bénin dans leurs efforts de réduction du VIH/SIDA.

Il s’agit d’un projet qui va s’occuper de la prévention du VIH/SIDA, du traitement et des soins des personnes clés notamment les travailleuses de sexes et les hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes.

La finalité de ce projet est d’accélérer les progrès réalisés au sein de cette couche de la population en vue de l’atteinte des objectifs 90 – 90 –  90 de l’ONU/SIDA a souligné Souley AWADE, Directeur du Projet.

Ce projet a été lancé le jeudi 24 Mai 2018 à Lomé grâce à l’appui de l’Ambassade des Etats-Unis au Togo à travers l’Agence Américaine pour le Développement International, USAID, le gouvernement togolais et l’ONG FHI 360.

Projet qui vise à appuyer les gouvernements des six pays concernés dont le Togo, va mettre à la disposition des populations, des centres d’excellence pour l’apprentissage des moyens de lutte contre le VIH/SIDA.  Ce Projet  « Mettre fin au VIH/SIDA en Afrique de l’Ouest » va durer 5 ans

Le projet va à terme consister en la mise en œuvre des Centres d’Excellence pour l’Apprentissage des moyens de lutte efficace contre le VIH/SIDA dans les pays engagés dans le processus en particulier et à travers eux, atteindre toute l’Afrique. Selon Professeur Vincent PITCHE, Coordonnateur National du CNLS/IST Togo, pour y arriver les Conseils Nationaux de Lutte contre le SIDA doivent jouer un rôle important.

Le Directeur de Cabinet du Ministère de la Santé et de la Protection sociale, Madame AKAKPO Midamegbé a saisi l’occasion pour exprimer au nom de son Ministre de tutelle, la gratitude du gouvernement togolais au gouvernement américain pour ses divers soutiens au Togo dans le domaine de la Santé.