La direction générale du port autonome de Lomé (PAL) organise du 5 au 6 juin 2018, dans la salle de conférence de l’institution à Lomé, l’atelier de recherche de compétitivité du PAL, à l’intention des institutions de la chaine de transport, des manutentionnaires, agents portuaires, des partenaires du sahel, syndicats des transporteurs, et d’autres partenaires intervenant dans ce secteur au Togo.

Cette rencontre intervient suite aux plaintes recrudescences  et la saisines  des ministères du transport et celui du commerce par des opérateurs économiques dont l’association des importateurs et exportateurs des véhicules d’occasions, sur les prix des prestations au port.

Les travaux  permettront aux séminaristes de trouver les voies et moyens pour lutter contre les faux frais qui s’appliquent, afin de ramener les redevances qui dépassent les mérites des prix normaux à la limite et permettre aux opérateurs de faire toujours confiance au Port de Lomé qui présente aujourd’hui beaucoup d’atouts. Ceci permettra de réduire de façons considérable les coûts d’importation et d’exportation.

Les recommandations qui sortiront de cette rencontre devraient concourir à la pratique des prix justificatifs en vue de la fidélisation des clients nationaux et ceux de l’hinterland.

Les différents acteurs du port auront à communiquer sur leurs stratégies d’opérations et les services rendus.

Quatre panels de communications sont au programme. Il s’agit des communications du PAL, de l’Office Togolaise des Recettes, du Conseil national des chargeurs du Togo, de l’Union des professionnels agréés en douanes ; les communications des manutentionnaires et agences maritimes; celles des partenaires du Sahel et syndicats des transporteurs à Lomé, et d’autres partenaires comme COTECNA, ANTASER Togo et SEGUCE.

Selon  le Directeur général du Port autonome de Lomé, le  Contre-Amiral Fogan Adegnon il s’agit d’identifier et d’agir  sur les leviers de performance du port. Les conclusions de la rencontre, aboutiront à un plan d’actions conséquent en vue de la compétitivité du PAL, a-t-il déclaré.

Les travaux ont été ouverts par le secrétaire général du ministère des transports et des infrastructures du Togo, M. Michel Komlan TINDANO, au nom de son ministre de tutelle.