Le Conseil National de Lutte contre le Sida et les Infections Sexuellement Transmissibles (CNLS-IST), organise les 28 et 29 juin 2018 à Lomé, la revue des activités de la riposte nationale au VIH et Sida 2017 avec toutes les parties prenantes.

Cette rencontre de deux jours est placée sous le thème «bilan des activités du plan opérationnel 2016-2018 ». Elle vise à faire le point des activités mises en œuvre et des résultats obtenus. Il s’agira de valider les principaux indicateurs programmatiques du rapport annuel CNLS 2017 ; d’analyser les activités et les progrès réalisés en matière de prévention, de prise en charge et de financement de la riposte au VIH ; de faire des recommandations pour améliorer la mise en œuvre des différentes interventions du Plan Stratégique National de lutte contre le Sida (PSN 2016-2020).

Pour le Coordonnateur SP/CNLS-IST, le Professeur Vincent PITCHE, les apports doivent aider collectivement d’une part à corriger les différents goulots d’étranglements, d’autres part à faire les recommandations pour améliorer et accélérer la mise en œuvre des interventions dans la perspective des atteintes objectifs 90-90-90 en 2020 et mettre fin à l’épidémie du Sida en 2030.

Madame AKAKPO Midamegbe, Directeur de Cabinet du ministère de la Santé, en ouvrant les travaux de l’atelier a estimé que c’est la somme des engagements de toutes les parties prenantes qui ont permis d’enregistrer des résultats encourageants aussi bien dans le domaine de la prévention que celui des soins et traitements ; toutes fois d’énormes défis restent à relever pour parvenir à l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant à l’horizon 2020 comme le prévoit la politique nationale de lutte contre le sida ; améliorer la qualité de l’offre de services pour les personnes qui en ont besoin ; améliorer significativement la mobilisation des financements pour accélérer la riposte nationale afin d’atteindre les objectifs 90-90-90 en 2030.