Les Ministres, le Professeur Octave Nicoué Broohm, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et M. Georges Kwawu Aïdam, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, ont effectués le jeudi 12 juillet 2018 à Lomé, une tournée dans certains centres d’écrit, pour constater le bon déroulement de l’examen de Brevet de Technicien Supérieur (BTS).

Les candidats à l’examen du BTS cette année, sont au total 3518 dont 1880 filles et 1638 garçons sur toute l’étendue du territoire national. Les deux ministres et leurs collaborateurs ont visité trois (03) centres à savoir : le Lycée 2 Février d’Agbalépédogan, le Collège Protestant, et l’institut ESA.

Pour le Professeur Richard Lalle LARE, Directeur de l’Office du Brevet de Technicien Supérieur, les 3518 candidats inscrits composent dans 35 filières et sont répartis dans deux centres (centre de Kara et celui de Lomé). L’année 2018 présente une diminution du nombre des candidats inscrits (4500 en 2017) avec une forte population féminine.

Les ministres ont déclaré être satisfaits des conditions de déroulement de l’examen. Ils ont déclaré aussi que le BTS garde toujours sa valeur entière car c’est un examen essentiellement professionnel, et les diplômés sont toujours recherchés sur les marchés de l’emploi.

Pour rappel, le BTS session 2018 a commencé le 25 juin avec les épreuves orales, le 4 juillet avec la pratique et l’écrit a débuté le 9 juillet et prendra fin le 14 juillet 2018.