Le sommet conjoint de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de la Communauté des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) et celui de la CEDEAO auront lieu respectivement le lundi 30 et mardi 31 juillet 2018 à Lomé. En marge à ces deux grands rendez-vous, une réunion ministérielle de ces organisations régionale et sous régionale s’est tenue le samedi 28 juillet 2018 dans la capitale togolaise, Lomé.

Il s’est agi pour des ministres des affaires étrangères et de ceux en charge de la défense ou de la sécurité des deux espaces communautaires, de préparer les documents qui seront soumis aux chefs d’Etat et de gouvernement lors de la rencontre du 30.

La réunion a été consacrée à l’examen et à l’adoption du projet de déclaration des Etats membres de la CEDEAO et de la CEEAC sur la paix, la sécurité, la stabilité, et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

Le rapport de la réunion des experts des deux régions sur ces problématiques tenue les 10 et 11 juillet 2018 à Lomé, a été également examiné.

Les deux organisations se sont engagées à renforcer, entre elles, les échanges d’informations et de renseignement, la coopération militaire et le partage de bonnes pratiques entre leurs Etats membres. Elles ont également décidé de jouer, dans leurs zones respectives, un rôle de coordination des différentes stratégies régionales et internationales.

L’objectif du sommet conjoint est d’identifier les menaces avec précision, d’anticiper et de développer une culture de la paix pour prévenir l’enrôlement de jeunes par des organisations violentes, notamment le terrorisme, et leur radicalisation.

La réunion a été ouverte par le Ministre d’Etat, Régis Immongault Tatangani, ministre des affaires étrangères de la République du Gabon, président du Conseil des ministres de la CEEAC, après le mot de bienvenu de son homologue du Togo, robert Dussey, président du Conseil des ministres de la CEDEAO.

Rappelons que la CEEAC regroupe aujourd’hui 11 Etats membres dont le Gabon assure actuellement la présidence sous l’égide du président gabonais Ondimba ALI BONGO. La CEDEAO pour sa part compte 15 Etats membres dont le Togo assure actuellement la présidence sous l’égide du  président togolais Faure Essozimna Gnassingbé.