Les épreuves écrites du baccalauréat première partie  a démarré le mardi 31 juillet 2018 sur toute l’étendue du territoire national.

Le ministre en charge des enseignements primaire et secondaire, Professeur Komi Palamwé TCHAKPELE et M. Georges Kwawu AÏDAM, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle ont effectué une tournée pour constater le démarrage des examens dans certains centres d’écrit de Lomé.

Les deux ministres et leur suite étaient notamment aux centres d’écrit du collège Saint Joseph, du lycée d’enseignement technique d’Attiégou, du complexe scolaire le « Savoir » et du lycée de Bè Kpota où ils ont encouragé les candidats tout en leur prodiguant des conseils de dernières minutes.

Les ministres ont déclaré être satisfaits des conditions de déroulement de l’examen. Ils se sont félicités de l’augmentation progressive du nombre des candidats inscrits par rapport aux années passées surtout au niveau des filles, ce qui encourage à poursuivre la mise en œuvre de la politique de maintien de la fille à l’école.

Ils sont au total 72000 candidats dont 60000 pour l’enseignement général et 12000 pour l’enseignement technique reparti dans 180 centres d’écrit pour le compte de cet examen qui prendra fin le vendredi 3 Août 2018.