Les acteurs impliqués dans la manipulation et la gestion des produits chimiques de Lomé commune, ont été informés et sensibilisés, le vendredi 24 août 2018 au relais de la caisse de Lomé, sur les risques et les mesures appropriées à adopter en face de ces produits.

La rencontre est organisée par l’Autorité nationale pour l’interdiction des armes chimiques (ANIAC-Togo). Elle s’inscrit dans le cadre de la deuxième phase de sa tournée nationale d’information et de sensibilisation des populations à la base sur les effets désastreux des produits chimiques et des mesures de prévention et de protection.

Il s’agit pour l’ANIAC d’œuvrer pour la lutte contre la prolifération des produits chimiques dans toute leur forme sur toute l’étendue du territoire togolais, afin d’assurer une meilleure utilisation de ces produits pour le bien être socio-économiques des populations du Togo.

Les séminaristes ont suivi deux communications : la première sur la mission, l’autorité et les actions de l’ANIAC, et la deuxième sur les différents domaines concernés par les produits chimiques, les risques liés à leur utilisation et les précautions à prendre.

Le président de l’ANIAC, Prof. Pakoupati Boyode, dans son allocution de circonstance, a invité les participants, qui serviront de relais dans leurs localités respectives, à une attention particulière afin de profiter des différentes informations de l’atelier en vue de leur permettre une gestion et une manipulation responsable des produits chimiques pour éviter des conséquences dramatiques.

Cette campagne de sensibilisation, au terme, permettra au Togo de répondre aux obligations de la convention sur l’interdiction des armes chimiques (CIAC), notamment celle de la lutte contre la mise au point, la fabrication, l’emploi, le stockage et le transfert des produits chimiques en vue de leur utilisation responsable au bénéfice des populations.

La première phase de cette tournée s’est déroulée du 03 au 08 juin 2018. Elle a couvert les régions des Savanes, de la Kara et Centrale. La phase 2 a démarrée le 20 août 2018 dans les Régions des plateaux, Maritime, et a pris fin ce jour avec Lomé commune. Cette tournée a mobilisée plus d’une centaine d’acteurs par région.

L’Autorité nationale pour l’interdiction des armes chimiques (ANIAC-Togo), a été créée par le gouvernement togolais, le 04 novembre 2015 par décret n° 2015-082/PR. Cette structure nationale vise entre autres à promouvoir la paix, la stabilité, et la sécurité internationale, en contribuant ainsi au désarmement général, complet et au développement économique mondial.