Le Ministère de l’économie et des Finances a procédé le lundi 27 août 2018 à Lomé, à la signature  de deux accords de Prêts et un protocole d’accord de don du projet de transformation agro – alimentaire du Togo PTA – TOGO, communément appelé Projet Agropole.

L’accord, conclu avec le groupe de la Banque Africaine de Développement BAD,  PTA – Togo, est un projet pilote phare qui permet de lancer la mise en œuvre du plan stratégique 2017 – 2025 de Développement des Agropoles au Togo. Le projet de transformation Agro – Alimentaire du Togo sera mis en œuvre sur une durée de cinq ans à un coût hors taxes de 35,19 milliards.  Il est composé de 22% de don,  avec les participations notamment du gouvernement Togolais (17%), la BAD (47%), la BOAD (28%), et la Fondation Seamaul (8%).

L’objectif du projet est de favoriser une croissance agricole inclusive, créatrice d’emplois et réductrice d’importations alimentaires grâce aux mesures d’incitation à l’investissement privé dans les filières clé : riz, maïs, soja, sésame, poulet de chair et noix d’acajou. Ce premier projet couvrira la zone de la région de la Kara. Les activités prévues toucheront directement environ 303 419 personnes dont 151 710 femmes et indirectement 769 000 personnes dont 392190 femmes qui représentent environ 51% du total.

Le ministre de l’Economie et des finances, SANI Yaya, au nom du gouvernement a remercié le groupe de la Banque  Africaine de Développement BAD pour son accompagnement dans la réalisation de ce projet.

Selon DIABI Khadidja , Madame la Représentante pays de la BAD au Togo, ce projet est mis en œuvre dans le cadre de l’initiative « Nourrir l’Afrique 2016 – 2025 ». Il est le premier projet du genre de la BAD qui épouse parfaitement le nouveau concept de zones de Transformation Agro-alimentaire.