Les peuples Ewé du Togo, Bénin, du Ghana et de la diaspora ont été unis, une fois encore autour de leur fête traditionnelle Agbogboza, le samedi 8 septembre 2018 sur la place de l’indépendance de la ville de Notsé (100 km au nord de Lomé, préfecture de Haho, Togo). Ils ont célébré l’apothéose de cette fête autour du thème «Peuple Ewé, cultivons la paix et le vivre ensemble pour le développement durable de la Nation».

C’est une occasion pour eux de se retrouver au bercail, dans leur Cité historique, pour rendre grâce à Dieu, le Miséricordieux et à leurs ancêtres pour l’abondance des récoltes agricoles.

C’était en présence du Premier Ministre togolais, Komi Sélom KLASSOU, fils du terroir, représentant personnel du Chef de l’Etat. Les membres du gouvernement, des présidents des institutions de la république, des autorités administratifs, religieuses et militaires, les chefs traditionnels et des corps diplomatiques accrédités au Togo, étaient présents.

Depuis les 11ème et 12ème siècles les Ewé du Togo, Bénin, Ghana et de la diaspora immortalisent leur exode depuis Babylone jusqu’à Notsé (Togo) où ils trouvèrent refuge, en passant par l’Egypte. La  fête agbogboza, dénommée «TEZA» (fête des ignames) à Notsé, célèbre non seulement la récolte des cultures alimentaires, mais aussi vénère les ancêtres de ce peuple qui ont œuvré pour leur libération.

Au-delà de la réjouissance que la fête Agbogboza suscite depuis son institution comme fête traditionnelle, elle reste l’occasion privilégié pour tout le peuple Ewé et les différents communautés sœurs de venir partager leurs valeurs culturelles et identitaires à travers les chants et danses riches et varies.

Pour l’occasion, Ewéfiaga Togbui Agokoli IV, Chef Canton de Notsé, Président de l’Union des chefs traditionnels du Togo, a exprimé, au nom du peuple Ewé et des communautés sœurs leur profonde gratitude et leur remerciement au Cher de l’État Togolais, Faure Essozimna Gnassingbé, pour son engagement personnel à promouvoir les us et coutumes, traditions et cultures dans toutes leurs dimensions et dans le respect des droits humain. Rappelant les liens entre les traditions et le développement d’un pays, le Roi Agokoli IV, estime qu’il faut capitaliser les ressources traditionnelles, qui sont des valeurs de paix, de solidarité, de tolérance et de concorde, pour le développement soco-économique des communautés et des nations.

L’unicité du peuple Ewé a pour but de tendre les mains à tous les autres peuples et communauté du Togo afin de faire face aux différents défis du développement inclusif et durable du Togo.

Le Premier ministre, Komi Sélom KLASSOU, a indiqué à cette célébration, la nécessité de vivifier les traditions et cultures, en les transmettant à des générations en vu de sa conservation datant. Les célébrations, pour lui, permettent d’établir un lien entre le passé et le futur à travers le présent; c’est un moment privilégié pour renforcer le vivre ensemble, et démontrer l’espace et les variétés culturelles.

«La culture pour la paix et la culture par la paix doivent être des vecteurs à promouvoir au Togo», selon le chef du gouvernement togolais. Félicitant le Roi Agokoli IV pour son livre «Le royaume de Notsé», Komi Sélom KLASSOU a invité le peuple togolais à la culture de la paix, de vivre ensemble pour le développement durable du Togo.

L’éducation n’a pas été épargnée à cette célébration. Le peuple Ewé ayant une origine égyptienne, l’Ambassadeur de la République Arabe d’Egypte au Togo, M. Karim SHERIF, n’a pas passé sous silence l’édition 2018 de la fête Agbogboza. M. Karim a offert 245 kits scolaires à l’Inspection de l’Enseignement primaire de la préfecture de Haho. A son tour, Ewéfiaga Togbui Agokoli IV, a offert, au nom du peuple Ewé, quelques attributs royaux à l’ambassadeur en signe de reconnaissance.

 

La plupart des fêtes traditionnelles au Togo magnifient les produits agricoles (40% du PIB), comme le cas de l’igname en ce qui concerne Agbogboza. C’est dans cette optique que le Président de la République a décidé que le gouvernement subventionne plus les agriculteurs. Ceci est justifié dans le Plan national de développement (PND) conçu par le gouvernement togolais dans l’optique de la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD).

La fête traditionnelle Agbogboza est un repère important pour tout le peuple Ewé. Elle constitue pour tous les fils et filles Ewé du Togo, du Bénin, du Ghana et ceux vivant à l’extérieur du continent une occasion exceptionnelle de retrouvailles et d’imprégnation aux valeurs du vivre ensembles et de la croissance inclusive.

Rappelons que l’apothéose de cette fête a été précédée par des cérémonies rituelles qui se sont déroulées le jeudi 6 septembre 2018 sur le site «DAKPODZI» prévu à cet effet à Notsé.