Le ministre de la communication, de la Culture, des Sports et de la formation civique, Guy Madjé LORENZO, a reçu le mardi 11 septembre 2018, la jeune réalisatrice togolaise, Anita Afatchao, lauréate du grand prix Kodjo Ebouclé UEMOA, au concours de la 18ème édition du festival « CLAP IVOIRE 2018 » de court-métrages, dédié aux jeunes réalisateurs ouest africains.

La jeune réalisatrice Anita Afatchao  est allée présenter au ministre Guy Madjé LORENZO le prix qu’elle a ramené d’Abidjan, composé de deux  trophées, une enveloppe de 5 millions de FCFA, une bourse d’une valeur de 2 millions, une caméra, un micro, un ordinateur et des T-shirts.

Au total 16 films, 8 fictions et 8 documentaires ont participé à cette compétition. C’est la deuxième fois que le Togo remporte ce grand prix. À travers son film documentaire « L’OR…dure », la réalisatrice interpelle la société sur la gestion des ordures ménagères, qui selon elle constitue de l’or, si ces ordures sont recyclées.

Le Ministre de la culture et de la communication, M. Guy Madjé LORENZO, s’est déclaré impressionner par le talent de la jeune réalisatrice âgées de 24 ans, qui à travers ses prouesses, a ramené ce grand prix au Togo. Il souhaiterait que les togolais soient fiers de ce prix et soient interpelés par ce documentaire non seulement divertissant mais riche en leçons que les togolais devraient mettre  en pratique à titre de soubassement pour prendre conscience que la planète terre mérite d’être sauvée.

Anita Afatchao, à l’occasion, a remercié son producteur Joelle TCHEDRE et tous ceux qui de près ou de loin l’ont soutenu et encouragé afin qu’elle soit sortie aujourd’hui lauréate de ce concours.

Un autre film en cours qui portera sur « Paul AYIH », père du drapeau togolais sera son second film pour présenter, à la génération d’aujourd’hui, ce grand homme.