Le Concours d’entré à l’Institut national de formation agricole de Tové (INFA de Tové) a démarré le mardi 18 septembre 2018 dans deux (02) centres d’écrit : Lycée d’enseignement technique et professionnel (LETP) d’adidogomé à Lomé, et le Centre régional d’enseignement technique et de la formation professionnelle (CRETFP) à Kara.

Les épreuves qui se déroulent en deux (02) jours ont été lancées ce mardi au lycée technique d’adidogomé à Lomé par le Ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, le Col Ouro Koura-Agadazi et son collègue de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, M. Georges Kwawu  Aïdam.

Ils sont mille cent (1100) candidats à concourir pour 30 places au Cycle de technicien agricole (CTA) et 35 places pour le Cycle de techniciens supérieurs agricole (CTSA). Les candidats composent en quatre (04) matières, notamment, le français, sciences physiques, mathématiques et sciences de la vie et de la Terre (SVT).

L’Institut national de formation agricole de Tové (INFA de Tové), est  créé en 1980 par décret N° 80-270 /PR du 27 novembre 1980. Il forme dans le Cycles de technicien agricole (CTA) dont le niveau d’entrée est le BEPC, et le Cycle de techniciens supérieurs agricole (CTSA) dont le niveau d’entrée est le BAC2, tous en trois (03) ans. Il offre également une filière de formation continue (FFC) de courte durée, qui varie en fonction des demandes exprimées.

L’INFA de Tové a déjà mis sur le marché national et international, 1777 techniciens agricoles, diplômés, dont 20% de filles.

A l’issue de cette visite, les ministres se sont entretenus, au cabinet du ministère de l’agriculture, avec 30 techniciens supérieurs agricoles, qui vont partir pour 11 mois de stage de perfectionnement en entreprenariat agricole en Israël. C’est dans le cadre de la coopération entre le Togo et l’Israël. Ils vont bénéficier dès leur retour d’un fonds d’insertion de l’Etat d’Israël.