Les ingénieurs du Togo se réuniront bientôt dans l’Ordre national professionnel des ingénieurs du Togo (ONPIT). Ils ont tenu le samedi 29 septembre 2018 à l’auditorium de l’Université de Lomé, leur première Assemblée générale en vue de règlementer le secteur.

La rencontre a regroupé les ingénieurs en génie civil, en électrique, en mécanique, en informatique, en télécommunications, géotechnique, électrotechnique, électromagnétique, hydraulique, mine, géologie et génies connexes.

Il a été question pour les participants d’approuver les futurs textes à soumettre aux autorités nationales togolaises, en vue de règlementer l’exercice de la profession d’ingénieur et de mettre sur pieds l’Ordre national professionnel des ingénieurs du Togo (ONPIT), a indiqué M. Marius Bagny, président du conseil d’administration de l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (APD-ENSI).

Les textes soumis à l’approbation de l’assemblée sont notamment : l’avant-projet de texte de loi de règlementation de la profession d’ingénieur et création de l’Ordre national professionnel des ingénieurs du Togo (ONPIT), et l’avant-projet de code et déontologies des ingénieurs du Togo portant organisation de la profession d’ingénieur et création de l’ONPIT.

Un comité de suivi de ces textes en vue de son approbation par les autorités compétentes du pays a été mis sur pieds à cette assemblée générale.