L’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF)  a échangé le mercredi 03 octobre 2018 à Lomé sur l’état des lieux de trois pandémies notamment le VIH/SIDA, la Tuberculose et le Paludisme dans l’espace francophone.

Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la 16ème réunion du Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA, la Tuberculose et le Paludisme a réuni les parlementaires venus du Canada, de la Suisse, de la Belgique, de la France, du Sénégal, de la Cote d’Ivoire, de la République Centrafricaine et du Togo.

Elle a pour objectif de permettre aux élus de s’engager davantage dans la riposte contre ces pandémies afin de contribuer à l’avènement d’un monde plus sain pour tous.

En ouvrant les travaux, le 4e Vice-Président de l’Assemblée Nationale, Coordonnateur du Réseau, Dr BARITSE a souligné que ces 3 maladies sont devenues de véritables pandémies qui menacent la stabilité mondiale et le développement en particulier dans les pays africains. Pour lui l’implication des différents parlements dans cette lutte est très importante afin de réduire les taux de mortalité et le nombre de nouvelles infections pour permettre aux populations de mieux vivre.

M.Didier BERBERAT, Conseiller aux Etats Suisse, Président du Réseau qui a présidé les travaux, a salué les autorités locales pour les efforts fournies en matière de santé et a également remercié les parlementaires togolais qui ont accueilli cette rencontre annuelle.

Une visite de deux centres de traitement de ces 3 maladies a été effectuée à Lomé pour clôturer les activités de cette rencontre.