La 18eme édition des Journées Scientifiques Internationales de Lomé (JSIL-2018) se déroule sur le Campus de Lomé, du 08 au 13 octobre 2018, sous le thème : « L’Afrique face aux ODD : quelles recherches et innovations pour un développement durable ? »

L’intérêt du thème de cette année est d’imposer une approche pluridisciplinaire avec un fort encrage dans la dimension sociale et économique. Ces journées sont une opportunité pour  les chercheurs de présenter les résultats de leurs travaux, de s’offrir un cadre de discussion, de réflexion et de concertation pour des échanges fructueux entre chercheurs issus de disciplines et d’horizons divers.

Aussi favorisent-elles la coopération et les échanges d’expériences entre chercheurs et contribueront  à la vulgarisation des résultats de recherches, des innovations et inventions.

La recherche, selon les organisateurs, doit faire un saut qualitatif en vue d’influencer les politiques publiques pour une société humaine, prospère, paisible et plus équitable face aux maux qui caractérisent le quotidien des Africains.

Selon le Directeur de la Recherche et de l’Innovation de l’Université de Lomé, Prof  Essohanam BATCHANA, le mariage entre la recherche et le développement est possible. Il doit être d’ailleurs d’actualité et c’est la raison pour laquelle, les universitaires ont souhaité prendre le taureau par les cornes d’abord à travers toutes les manifestations à caractère scientifique qui se déploient tout au long de l’année.

Le prof  Batchana se dit optimiste, un optimisme qui selon lui appelle à un certain nombre d’engagements : les universités vont faire leur part, néanmoins c’est la part du budget consacrée à la recherche qui est presque inexistante. Il a à cet effet lancé un appel aux acteurs politiques à inscrire la recherche dans leurs agendas de développement.

Le professeur  Octave Nicoué K. Broohm, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en ouvrant les travaux de cette 18è édition des JSIL 2018, a estimé que  le thème de cette édition est un appel lancé aux chercheurs à jouer leur partition dans la quête d’une société harmonieuse, respectueuse de l’environnement.