La Cellule nationale de traitement des informations financières du Togo (CENTIF-Togo) en collaboration avec l’Université de Lomé, a initie une journée d’échanges sur la Lutte contre le Blanchiment de Capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT) à l’endroit des universitaires, le mardi 09 octobre 2018, à l’auditorium de l’Université de Lomé.

La rencontre est placée sous le thème « Quelle contribution du monde universitaire à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT) au Togo ?». Elle a réuni plus d’une centaine de participants, dont des enseignants, des édudiants et le personnel administratif de l’UL.

Il s’agit, pour le président de la CENTIF-Togo, M. Tchao Bignossi Aquiteme, d’amener le monde universitaire, par une sensibilisation, à prendre conscience de l’enjeu de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme et à s’y intéresser davantage.

Les participants ont été informés de thématiques, notamment « Généralité et cadre légal de la LBC/FT », « mécanisme et cadre institutionnel de la LBC/FT » et « la contribution du monde universitaire à la LBC/FT ».

Les travaux de cette rencontre ont été ouverts par le Directeur de la recherche et de l’innovation de l’Université de Lomé, M. Essohanam Batchana, représentant le président de l’UL.