Les élèves du CEG du village de Gbamakope, une localité à  une trentaine de  Km au Sud-Est de Lomé, canton de Djagblé, préfecture de Zio, ont fait la rentrée des classes dans de nouveaux bâtiments.

Le Projet d’appui à la réforme des collèges (PAREC) au Togo, a mis à la disposition de cette localité de la région maritime, deux bâtiments de 04 classes chacun, équipées; un bloc administratif dont une bibliothèque et un domaine aménagé; 20 latrines individuelles et un forage.

Ces nouvelles infrastructures ont été inaugurées le jeudi 11 octobre 2018, par Mme Tawuim TITORA épouse BANKATI, secretaire générale du ministère des enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle du Togo représentant son ministre de tutelle, et M. Marc Visy ambassadeur de France au Togo.

Ces joyaux réalisés par l’ONG Aide et Action et Plan international Togo, ont été financés par l’Agence française de développement (AFD) à travers  le PAREC.

La phase1 du dudit projet s’achève en cette année. La concrétisation de ses objectifs à 100℅, selon l’ambassadeur Marc Visy, a permis de réaliser beaucoup de reformes dans les collèges au Togo.  Pour lui les défis demeurent et appellent à des actions immédiates. Ainsi la phase 2 du PAREC se prépare déjà avec le ministère chargé du secteur, en vu de consolider les résultats obtenus et étendre les actions en faveur de l’accès, de la qualité et de l’équité au collège, a-t-il ajouté.

Le gouvernement togolais  s’est engagé à concrétiser les Objectifs du développement durables (ODD) dont entre autres, ceux liés à l’éducation pour tous, garçon comme filles, adaptée aux capacités de chacun et aux défis du monde de demain.

Le secrétaire général, Mme Tawuim TITORA épouse BANKATI a remercie au nom de son Ministre et du gouvernement les différents partenaires du PAREC. Elle a indique que l’inauguration du CEG de gbamakopé est pour le gouvernement, la concrétisation effective du projet de construction des trentes (30) collèges communautaires d’une capacite de 600 élèves dans les deux régions éducatives du Togo, que sont la Région maritime et des Plateaux.

Le Projet d’appui à la réforme des collèges (PAREC) financé par une subvention de l’AFD à hauteur de 8 millions d’euros (environs 5,4 milliards de Francs cfa), a permis de construire au total 160 salles de classes dans trentes collèges des régions maritime et des plateaux, mais aussi de former plus de 3000 enseignants, inspecteurs et directeurs d’établissement, et à impliquer davantage les communautés dans la gestion des collèges qui accueillent leurs enfants.

Plusieurs personnalités étaient présentes à cette inauguration, dont entre autres le préfet du Zio M. kadevi kodjo Etse, le Directeur régionale de l’enseignement (DRE) dans la région maritime, M. Lardja IEN, le président du conseil d’administration de l’ONG Ade et Action M. Djibril Debouro, le directeur du CEG gbamakope M. Gneni Ouro-Djobo et le chef du village Gbamakope Togbui Emmanuel Afandiga Gbama VI.