Les présidents des Comités nationaux de certification (CNC) polio, Comités nationaux d’Experts polio (CNEP), et des Groupes techniques de confinement (GTC) des pays de l’Afrique de l’Ouest et du Maghreb (Algérie), participent à Lomé du 23 au 26 octobre 2018, à un atelier d’orientation sur la certification de la région Afrique en matière de lutte et de l’éradication de la poliomyélite d’ici 2020.

Cette rencontre de quatre jours est organisée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avec ses partenaires dont l’Unicef. Elle permettra de renforcer les capacités des experts des pays du bloc de l’Afrique de l’Ouest pour accompagner les ministères dans leurs systèmes de surveillance et de vaccination, et de mettre en œuvre les activités de confinement du poliovirus.

L’assise de Lomé qui survient à la veille de la célébration le 24 octobre 2018, de la Journée mondiale de lutte contre la poliomyélite, permet aux participants à cet atelier de s’outiller sur la situation actuelle de l’éradication de la poliomyélite; notamment les défis et directives liés au fonctionnement des comités polio, et les nouveaux développements dans l’éradication de la poliomyélite à travers le partage d’expérience.

Le Togo s’est engagé dans la lutte et l’éradication de la poliomyélite. La mise en œuvre de plusieurs stratégies anti-polio ont permis des avancées, dont l’enregistrement du dernier cas de polio en mars 2009 au Togo.

Soucieux de renforcer la mise en œuvre de ces stratégies et d’accélérer leurs processus, le  gouvernement togolais a lancé le 04 octobre 2018, la forme injectable du vaccin antipoliomyélitique (VPO) dans la vaccination de routine.

Les travaux l’atelier ont été ouverts par le Dr Essotoma BEWELI, directeur général de l’action sanitaire au ministère de la santé du Togo, représentant son ministre de tutelle. Il était entouré par le point focal programme élargie de vaccination à l’OMS-Togo, Dr Essoya Dadja LANDOH, et du Prof. Mireille Prince-David, point focale du CNC polio au Togo.