La cour constitutionnelle du Togo organise les 7 et 8 Novembre 2018 un atelier à l’intention des juges et le personnel de la cour pour la relecture des textes relatifs au processus électoral. Cette session se tient dans la perspective des élections législatives du 20 décembre 2018.

Au cours de cette assise, les juges harmonisent leurs points de vue sur les dispositions de la constitution et du code électoral pour avoir la même lecture des textes.

Une fois ce travail fait, la cour constitutionnelle envisage dans les jours à venir organiser une autre rencontre élargie à tous les acteurs impliqués dans le processus électoral, notamment, l’administration territoriale, la CENI, la HAAC, la CNDH, les représentants des partis politiques, les représentants de la société civile ainsi que les médias.

Le Président de la cour constitutionnelle, Abdou Assuma, dans son mot d’ouverture,  a proposé qu’ils revisitent le mémento élaboré pour les élections législatives de 2013 qui indique à suffisance les différentes irrégularités ou violations susceptibles d’être relevées par les requérants à l’appui de leur recours.