La SABER-ABREC (Société Africaine des Biocarburants et des Energies), organise  les 13 et 14  novembre 2018 à Lomé, en collaboration avec ses partenaires de SHNEIDER ELECTRIC, du Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique, ainsi que des représentants des pays membres de l’UEMOA, un atelier régional pour constater l’état d’avancement du projet «  MICROSOL-UEMOA », conformément aux termes de la convention.

Les participants issus des ministères de l’Agriculture et  de l’Energie, auront à faire le point sur la mise en œuvre du programme MICROSOL-UEMOA, rappeler les rôles et responsabilités de chacune des parties, présenter le fonctionnement des mini-centrales et enfin visiter les équipements.

La commission de l’UEMOA fait de la sécurité alimentaire une priorité. A cet effet elle s’entretiendra avec ses membres et partenaires en plénière, sur la nécessité de passer à la phase expérimentale par l’utilisation de l’énergie solaire thermodynamique et photovoltaïque pour alimenter les applications agricoles; il s’agit notamment de l’irrigation, la pisciculture, la transformation, la conservation, et la pasteurisation, sans émission de gaz carbonique.

Dans cette optique, l’installation de mini-centrales électriques et thermiques est envisagée sur des sites offrant des possibilités de capter de l’énergie.

Selon Jean-luc Brusorio, responsable technique du projet  représentant de SHNEIDER ELECTRIC, les ministères de l’agriculture des pays membres exploiteront ces équipements pour une durée de deux ans pour tester leur fiabilité.

M. AYASSOR Adji Oteyi, PDG de SABER, a indiqué que sa Société est chargée de mettre en œuvre le projet dans les 8 États membres de l’UEMOA.

Le Togo et le Sénégal ont été choisis pour la phase expérimentale.

Les travaux ont été ouverts par le ministre Agadazi de l’agriculture.