La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a procédé le mercredi 21 novembre 2018 à son siège au Sénégal à travers une visioconférence, à la remise du prix Abdoulaye FADIGA pour la promotion de la recherche économique au titre de l’année 2018.Un prix institué depuis 2008 par  la BCEAO et qui récompense tous les deux (2) ans les meilleurs travaux de recherche sur la politique monétaire ou les politiques économiques des pays de l’union.

Sur 37 articles reçus pour cette 6e édition, 9 ont été présélectionnés et seulement deux ont été soumis au comité de lecture pour examen de la valeur scientifique. Ainsi trois candidats, un béninois et deux ivoiriens ont reçu ensemble le prix d’encouragement.

Le Togolais Vigninou GAMMADIGBE a été désigné lauréat 2018 du Prix Abdoulaye FADIGA pour la promotion de la recherche économique.

Doctorant à la faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG) de l’université de Lomé, Vigninou GAMMADIGBE a intitulé son article, «survie des banques de l’UEMOA, les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ? »  Ses travaux plaident en effet pour une meilleure gestion des institutions bancaires relativement au pilotage des fonds propres et à la prise de risque.

Dans son étude, le lauréat a mis l’accent sur l’évaluation de la pertinence de cette problématique, la qualité de la revue de la littérature, la robustesse de la méthodologie et la rigueur de l’analyse.

C’est en toute humilité que Vigninou GAMMADIGBE a exprimé sa reconnaissance au promoteur du prix.