La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) au Togo, a organisé le 22 novembre 2018 à Lomé, une rencontre d’échanges concernant le tirage au sort de l’ordre de passage des candidats sur les médias officiels à l’occasion de la campagne pour les législatives du 20 décembre 2018 au Togo.

Cette rencontre a pour objectif d’échanger avec les représentants des partis politiques, regroupement des partis politiques et candidats indépendants sur l’ordre de passage des candidats sur les médias officiels.

Cet entretient intervient conformément aux dispositions réglementaires et à la tradition qui veut, qu’avant la cérémonie du tirage au sort, la HAAC arrête les dates et l’ordre de diffusion des interventions des candidats sur les médias officiels.

Soixante-douze heures, avant le démarrage, les candidats ont l’obligation d’informer les médias officiels et la HAAC afin que tout se passe dans l’ordre et selon les exigences professionnelles.

A cet effet, la HAAC a apporté des précisions sur les modalités, les dates, l’ordre de passage des diffusions et les publications des différentes interventions des candidats sur les médias officiels.

En outre, dans son chronogramme, la HAAC a programmé des séances de formation pour outiller les différents acteurs des médias aussi bien du public que du privé afin qu’ils fassent leur travail avec professionnalisme.

La HAAC a  aussi rencontré les responsables des médias officiels (Radio Lomé, Radio Kara, ATOP, Togo presse) pour rappeler à chacun son rôle et ses responsabilités pendant ces périodes électorales.

Selon M. Mathias Ayéna, rapporteur de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication, par rapport au décret pris en conseil des ministres le 08 novembre 2018, la campagne électorale commence le 04 décembre 2018 et avant cette date, la HAAC aurait déjà visionné, lu, et écouté les différentes intervention.

Ainsi, les partis politiques, regroupements de partis politiques  ou candidats indépendants ayant fait acte de candidature seront répartis en groupe, par rapport à l’ordre et leurs temps de passage sur les médias officiels.

Un huissier de justice a déjà été commis sous la supervision duquel la cérémonie de tirage au sort doit se dérouler a souligné le Président de la HAAC, M. Pitalounani Télou dans son mot de circonstance. Toute la logique nécessaire est déjà disponible a-il-ajouté.