Le Conseil des ministres du Conseil de l’Entente a tenu sa quatorzième réunion ordinaire le samedi 1er décembre 2018 à Lomé. Les travaux de cette rencontre sous-régionale ont permis essentiellement d’adopter le Programme d’activités et le budget 2019 du Secrétariat exécutif de cette institution. La réunion a été présidée par Son excellence Professeur Robert Dussey, Ministre des affaires étrangères et de la coopération, de l’intégration africaine du Togo.

Le budget exercice 2019 du Secrétariat exécutif du Conseil de l’Entente est estimé à environs 2,8 milliards de francs CFA. Cet enveloppe va essentiellement permettre à l’organisation de renforcer ses différents programmes encours dont le programme immobilier, et de poursuivre les réformes engagées par l’institution notamment celle du Centre régional de formation pour entretien routier (CERFER) dont le siège est au Togo.

Le Conseil des Ministres a donc pris acte des conclusions de l’étude de préfaisabilité du projet de construction du Mall de Niamey. Il a aussi noté l’état d’avancement de la réforme du CERFER.

La réunion de Lomé a aussi pris note de la tenue à Bruxelles le 13 novembre 2018, de la première réunion de la Task-Force ACP-CEDEAO-Conseil de l’Entente, et s’est félicitée du renforcement de la coopération sécuritaire dans l’espace Entente.

La quatorzième réunion ordinaire du Conseil des Ministres  du Conseil de l’Entente n’a pas passé sous silence la situation politique au Togo. Le Conseil a réaffirmé son soutien à la décision de la 53e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO à cet effet. Condamnant toute forme de violence, le Conseil encourage les acteurs politiques togolais à privilégier le dialogue dans la conduite des réformes politiques.

Le Conseil de l’Entente est composé de cinq (05) Etats de la CEDEAO notamment le Burkina Faso, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Togo.