L’Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme (EAMAU), organise du 05 au 07 décembre 2018 à Lomé, sa 36ème session ordinaire du conseil d’administration. Cette session a pour objectif de mettre en place des mesures d’accompagnement pour permettre à l’institution de, mener à bien ses missions dans le futur, consolider les acquis, et réfléchir sur de nouvelles perspectives dans le but de relever les défis, dans l’intérêt du  développement des pays africains. Les travaux ont été ouverts par le professeur Octave Nicoué Broohm, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche du Togo.

Au menu de la session trois axes de travaux, notamment, les rapports d’activités, les points et informations : la modernisation du campus, recrutement de quatre nouveaux enseignants, nouveau mécanisme de financement, prévision de la charge salariale de  2019 à 2023 ; et enfin les échanges sur le budget de l’année 2019.

L’Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme (EAMAU), crée en 1975 à Kigali, a aujourd’hui besoin des compétences de travail adaptées aux enjeux dans le futur afin de répondre aux défis de l’urbanisation galopante du continent africain.

Selon le professeur Octave Nicoué Broohm, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche du Togo, les experts présents à cette session auront à étudier les dossiers au menu des travaux pour proposer des axes de décision au conseil des ministres des 14 Etats membres du conseil le 07 décembre.

L’EAMAU est engagée depuis 2015 dans des réformes institutionnelles, de gouvernance financières, organisationnelles, pour être en phase avec la compétitivité au niveau international a déclaré le ministre.

Le Directeur Général de EAMAU-Lomé, Dr. Moussa Dembele, a déclaré que la présente réunion consiste à demander de l’accompagnement auprès des experts sur les bases de réformes introduites.