La HAUQE (Haute Autorité de la Qualité et de l’Environnement) avec l’appui du Ministère de l’Industrie et du Tourisme au Togo, a organisé le 19 décembre 2018 à Lomé, un conseil technique de l’Agence Togolaise de Normalisation, forum de tous les comités techniques de normalisation des activités des différents secteurs socio-économiques.

Cette rencontre a pour objectif de doter le Togo d’une infrastructure nationale de qualité de renommée internationale ; il s’agit de normaliser les secteurs socio-économiques au Togo, pour répondre aux défis majeurs de tout secteur d’activité, ce qui participe au développement des organisations privées et publiques et représente un puissant levier de compétitivité, car elle est un accélérateur pour la croissance des entreprises et un passeport pour mieux vendre son produit ou service sur le marché national, régional et international.

A ce premier conseil technique depuis l’indépendance du Togo, plus de 5000 experts membres de la CEDEAO, UA ARSO et ISO, ont évoqué des problèmes tels que, la non- conformité des produits et services aux normes et aux règlements techniques entravant leur accès aux marchés. Certes la concurrence des produits étrangers sur les marchés est très rude, pendant que les entreprises togolaises éprouvent d’énormes difficultés pour exporter leurs produits et services, faute de qualité.

Cette situation déplorable ne peut être corrigée, si dès à présent des efforts conséquents ne sont pas entrepris.

Selon l’expert technique au niveau de la Haute Autorité de la Qualité et de l’Environnement, M. Lawson Hetchely Fossou, La HAUQE a pour ambition de simplifier et de veiller à ce qu’on ne reçoive sur le territoire national, que des produits conformes aux normes tels que, les normes IEC et celles qui sont propre à la consommation afin de protéger la population.

La HAUQE , à cet effet, compte mettre l’accent sur les fondamentaux pour la mise en place de l’ensemble des structures techniques ; pour se faire, elle a décidé de commencer par la normalisation. Chaque comité technique a un cahier de charge bien précis, il doit examiner les normes existantes, et faire en sorte que leur adoption soit faite dans un bref délai, afin que toute commande de produit à l’extérieur du Togo soit accompagnée d’un certificat de conformité.