Le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) a procédé au lancement de la nuit des droits de l’homme axé sur le thème « renforçons notre engagement ». C’était le mercredi 16 janvier 2019 à Lomé.

C’est une soirée de récompense qui se tiendra le 23 février prochain et qui se veut contribuer au renforcement des actions de la protection des droits de l’homme au Togo, à travers une distinction des acteurs les plus performants dans ce domaine.

La soirée vise des différents acteurs  étatiques et non étatiques regroupés dans dix-sept catégories. Les meilleurs seront identifiés, encouragés et primés afin de favoriser une plus grande visibilité en leur faveur sur l’échiquier national et international.

Selon M. Spero MAWULE président du CACIT, c’est un évènement organisé dans le cadre des Objectifs du Développement Durable de la justice sociale avec un accompagnement de mise en marche d’un lobbying pour motiver les acteurs des droits de l’homme dans tous les aspects.

Pour M. CISSE Alilou,  président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme au Togo (CNDH TOGO), c’est une volonté d’étendre les droits de l’homme sur le plan national.

Peut postuler, tout acteur étatique œuvrant en faveur des droits de l’Homme, organisation de défense des droits de l’Homme, avocat, média engagé en faveur des droits de l’Homme, un artiste musicien engagé en faveur des droits de l’Homme et toute entreprise intégrant l’approche RSE (Responsabilité Sociétale d’Entreprise) et l’approche handicap dans leur management.