Le Secrétariat Permanent du Conseil National de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (SP-CNLS-IST) au Togo et le programme commun des Nations Unies sur le VIH-SIDA (ONUSIDA) ont organisé le mercredi 16 Janvier 2019 à Lomé, un atelier de dissémination du plan opérationnel 2019-2020 de lutte contre le sida au Togo.

L’objectif de l’atelier est de présenter ce plan opérationnel de deux ans aux acteurs des médias.

L’ONUSIDA s’est  fixé pour objectif qu’à l’horizon de 2020, 90% des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique, 90% des personnes qui connaissent leur statut sérologique soient sous traitement ARV et que 90% des personnes sous traitement aient une charge virale indétectable.

Pour accélérer le traitement du VIH, cette organisation internationale a  élaboré un plan de rattrapage pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. C’est pour accélérer les activités de lutte contre le VIH sida que le plan opérationnel 2019-2020 a été élaboré.

Les acteurs médiatiques ayant un rôle important dans cette lutte ont été mis à contribution. Il s’agit pour les médias de comprendre les enjeux afin de savoir dans quels domaines ils peuvent accompagner le pays pour atteindre l’objectif.

Ce plan basé sur les priorités comporte 3 axes : la prévention, la réduction des infections surtout chez les jeunes et la mise sous traitement de ceux qui sont déjà atteints.

Les travaux ont été ouverts par M. Atinéd Gnassé, chef communication et relation publique au SP/CNLS-IST.