La Direction des Affaires Maritimes a procédé à l’inspection technique des aides à la navigation des eaux maritimes du Togo le mardi 22 janvier 2019, avec des experts certifiés des différentes structures de la plateforme maritime et portuaire.

Cette campagne d’inspection des aides à la navigation des eaux maritimes du Togo débutée le 15 janvier 2018,  s’inscrit dans le cadre des efforts du Togo à se conformer aux obligations internationales en matière de sécurité de la navigation.

Elle permettra d’une part, de faire l’état des lieux des aides à la navigation actuellement en fonction le long des côtes du Togo en vue d’améliorer le système de balisage et corriger les écarts, établir un registre national des aides à la navigation et d’assurer la diffusion de l’information nautique d’autre part.

Le Directeur des Affaires Maritimes, M. Hubert BAKAI, s’est dit honoré de piloter cette campagne qui a lieu pour la première fois au Togo et réalisée par une équipe technique composée de la Marine Nationale, des techniciens du Port Autonome de Lomé, de la Société Nouvelle des Phosphates du Togo, des agents de la Météorologie nationale, de West African Pipeline Company (WAPCo) et des agents de la Direction des affaires maritimes.

Elle a pour objectif, pour le Togo, de se conformer au système d’harmonisation au niveau mondial des standards en matière de systèmes d’aides à la navigation, de faciliter les mouvements sûrs et efficients des navires et d’améliorer la protection de l’environnement marin sous la bannière « voyages sûrs, développement durable de la planète » de l’Organisation Maritime Internationale.

La rade de Kpémé a été le point de départ de cette inspection qui a abouti à ce jour à celle des approches du port de Lomé et des côtes togolaises.

La Direction des Affaires Maritimes, aujourd’hui autorité maritime compétente en matière des aides à la navigation joue son rôle régalien, celui d’assurer la Sécurité de la Navigation des eaux du Togo, telle que définit par l’article 11 de la loi n° 2016-028 du 11 octobre 2016 portant code de la marine marchande et la décision n°001 /2019 du 17 janvier 2019 portant désignation d’un coordonnateur national du système mondial d’avertissement de navigation (SMAN) et du système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM).