L’Association Internationale de la Mutualité (AIM) en collaboration avec le gouvernement togolais a tenu les 22 et 23 janvier 2019 à Lomé une conférence internationale de la mutualité.

Placée sous le thème « le pari de la mutualité pour le 21e siècle », cette conférence de deux jours vise à s’adresser aux défis qui s’opposent à l’arrimage des mutuelles de santé, aux politiques de couverture de santé universelle et de protection civile.

L’évènement vise également à aider à un nouveau paradigme de gestion des politiques d’aide au développement qui culminera par la validation d’un nouveau document politique pérennisant les avancées faites durant la rencontre.

La conférence de Lomé fait suite à celle de la Côte d’Ivoire il y a trois ans. L’AIM regroupe des fédérations de mutuelles de santé à but non lucratif. Elle compte 59 membres dans 30 pays en Europe, Amérique latine, Afrique et Moyen Orient.

Pour M. Christian ZAHN, Président de l’AIM, plus de 75% de la population en Afrique ne bénéficie d’aucune assurance maladie, il est donc temps d’accompagner les citoyens et citoyennes dans cette démarche de prise en charge adéquate en matière de santé et d’aide sociale.

A l’occasion le ministre  de la fonction publique, du travail et de la réforme administrative du Togo,  représentant de la République Togolaise, M. Gilbert BAWARA, a indiqué que le Togo ne ménagera aucun effort pour mettre effectivement en œuvre les recommandations qui seront consignées au cours de cette rencontre.

Pour marquer l’évènement, une conférence de presse a été organisé à l’endroit des professionnels de médias afin d’envoyer un message fort aux gouvernements au regard de la situation et de la protection sociale en Afrique.