Une conférence des enseignants chercheurs à l’Université de Lomé s’est déroulée le mercredi 30 janvier 2019,  placée sous le thème l’enseignement supérieur au Togo aujourd’hui, quelles perspectives.

La rencontre a permis d’évoquer les problèmes auxquels font face les Universités publiques et de proposer des solutions pour mieux encadrer et former les étudiants.

Le secrétaire technique permanent, M. SENA Yawo Numado, estime que les problèmes ont été identifiés à savoir les problèmes d’accès, de qualité et surtout de gouvernance qui sont partagés par toutes les institutions d’enseignement supérieur de notre pays. C’est sans oublier les insuffisances d’infrastructures d’accueil pour faire face à la masse des nouveaux bacheliers qui ne cessent d’augmenter chaque année.

Pour la qualité il y a problèmes d’encadrement, de la pertinence des programmes de formation et d’enseignement qui ne sont toujours pas en lien avec le besoin du marché d’emploi. Les faibles taux d’insertions des diplômés de l’enseignement supérieur au Togo sont aussi relevés.

Les enseignants chercheurs sont appelés à donner leur avis sur la réflexion qui nourrit la communauté nationale et internationale. Une proposition de réviser les offres de formation, de les diversifier et les professionnaliser pour que les diplômés puissent trouver rapidement de l’emploi ou de le créer soit- même pour contribuer à la production économique de notre pays.