Les conclusions de la 24ème conférence des parties à la convention cadre des Nations unies sur le changement climatiques (COP 24), tenue du 02 au 15 décembre 2018 à Katowice en Pologne, ont été au cœur d’un atelier d’échanges et de partage organisé par le ministère de l’environnement du développement durable et de la protection de la nature du Togo à son cabinet, le jeudi 31 janvier 2019

Une centaines d’acteurs environementaux et partenaires au développement au Togo, ont échangé sur le contenu des textes/règles d’application, les informations sur les opportunités de financement dans le cadre de la mise en œuvre  de l’Accord de Paris sur le climat, et les nouvelles perspectives pour la mise en œuvre des Contributions déterminées au niveau national (CDN).

Deux objectifs fondamentaux étaient assignés à la COP 24: adopter les règles sur les modalités, procédures et lignes directrices pour l’application de l’Accord de Paris d’une part, et mener un dialogue de facilitation au plus haut niveau en vue d’accroître le niveau d’ambition sur les actions climatiques d’autre part.

Le ministre  Oladokoun Wonou David, de l’environnement du développement durable et de la protection de la nature du Togo, à l’ouverture de l’atelier, a salué l’engagement et les efforts des uns et des autres, qui ont permis d’aboutir à des compromis et consensus nécessaires. Il était accompagé de son collègue de l’Agriculture, de la  Production animale et halieutique, M. Noël Koutéra Bataka.

Les questions sur l’aténuation, l’adaptation, financement, transfert de technologie, et de pertes aux prégudistes traitées à la COP 24, sont en lien avec les orientations environnementales du Plan national de développement (PND) 2018-2022 au Togo.

Le gouvernement Togolais pour sa part ne ménage aucun effort pour renforcer sa stratégie de protection de l’environnement et de lutte contre le phénomène de changement climatique au Togo.