La Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA), a échangé avec les acteurs des médias publics et privés sur le phénomène de la corruption le vendredi 1er février 2019 à Lomé.

Cette rencontre est organisée dans le cadre de la campagne nationale de sensibilisation contre la corruption qui est placée sous le thème « participation citoyenne à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées ».

Elle a pour objectif d’outiller les professionnels des médias sur le phénomène de la corruption afin de les amener à jouer efficacement leur rôle et celui de dénoncer tous les fléaux qui menacent la race humaine, notamment la corruption.

A travers cet atelier la HAPLUCIA veut lancer les bases de collaboration fructueuses avec les journalistes pour gagner le combat contre ce phénomène a déclaré le président de la HAPLUCIA, M. Essohana Wiyao

En ouvrant les travaux de cette rencontre le ministre de la communication, des sports et de l’éducation à la citoyenneté et au civisme a félicité la HAPLUCIA pour l’initiative. Selon M. FOLY-BAZI Katari, la corruption constitue une sérieuse menace pour la stabilité et la sécurité des nations.

Cette campagne de sensibilisation contre la corruption lancée en septembre dernier s’adresse à toutes les couches socioéconomiques, à savoir les secteurs publics et privés, les organisations  non gouvernementales et la société civile du territoire national. Elle vise la conscientisation et la mobilisation des citoyens contre le fléau de la corruption afin d’inaugurer une ère « de tolérance zéro » à l’égard des actes de la corruption et infractions assimilées.