La communauté kabyè du canton de kazaboua dans la préfecture de Sotouboua, à Lomé, ont organisé le samedi 9 février 2019  leur  danse traditionnelle kamou, sur le terrain du CEG kossigan à Agoènyivé.

Il s’agissait pour le Président de l’amical des ressortissants du canton de kazaboua à Lomé, Patayodi Norbert, de regrouper toute la communauté regroupée à Lomé et ses environs pour célébrer la fête kamou, comme fête des moissons et aussi de montrer à ses filles et fils l’importance de la culture de la paix, le vivre ensemble et l’union pour le développer des communautés et donc du Togo.

La danse kamou, est une fête saisonnière, célébrée aux lendemain des récoltes. Dansée au grand public, elle est accompagnée de la danse ”sô” dite de marche, avec des tambours spécifiques, autres instruments de musiques traditionnelles.