Le chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé a procédé le vendredi 15 février 2019, à la pose de la première pierre de construction de l’hôpital de référence Saint  PEREGRIN à Togblékopé dans la Préfecture du Golfe.

Cette nouvelle formation sanitaire contribuera à l’amélioration des problèmes de santé de la population et  répondra aux déficits d’une prise en charge hospitalière de qualité au Togo. Le joyau sera construit sur une superficie de 60.000 m² dont 11.000 m² pour les installations hospitalières, 7.000 m² pour un espace hôtelier moderne puis une piste héliport.

L’hôpital de référence Saint PEREGRIN aura une capacité 80.000 consultations par an avec 10.000 hospitalisations de courte durée. Il disposera d’un vaste plateau technique de consultation, de centre chirurgical avec un modèle 4 étoiles, des services de médecine, de chirurgie et de maternité.

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) est la promotrice de ce projet de construction qui aura une durée d’exécution d’un an. D’un coût total de 40 milliards,  ce bâtiment  répondra aux normes internationales et bénéficiera de l’appui technique des experts américains.

Pour le  Directeur Général  de la  CNSS, Madame Ingrid AWADE, ce joyau qui sera construit sur l’espace de la CNSS s’inscrit dans le cadre de sa politique d’action sanitaire et sociale et aussi dans sa mission de placement des réserves de fonds du régime. Ainsi par le financement de ce projet,  la CNSS allie la mise en œuvre de deux principes majeurs notamment la rentabilité des placements et la satisfaction des besoins socio-économiques des populations.