Les acteurs régionaux du secteur de l’eau sont à un  atelier de trois (03) jours pour valider les documents sur l’état des lieux des ressources en eau pour des approches de solutions en Afrique de l’Ouest. Les travaux de cette rencontre sous-régionale ont été ouverts le mercredi 20 février 2019 à Lomé.

Ce séminaire de haut niveau regroupe les directeurs des ressources en eau, les représentants des organisations de bassin et les chefs d’institution régionale des 15 Etats membres de la CEDEAO.

Au cours des travaux, trois documents vont être examinés. Il s’agit notamment des documents sur : les données pays et organismes de bassins de la plateforme WASSMO de l’observatoire régionale de l’eau de la CEDEAO; le rapport provisoire du diagnostic sur le suivi des interventions des acteurs dans le secteur de l’eau, hygiène et assainissement en Afrique de l’Ouest; et le rapport provisoire du nouveau plan stratégique 2018-2022 du Centre de Coordination des Ressources en Eau (CCRE).

L’Afrique de l’Ouest fait face à d’énormes problèmes de gestions des ressources en eau d’où la nécessité de disposer d’informations pouvant aider à équilibrer les besoins de ce secteur. Cet atelier permettra de refonder les actions et les modes d’intervention du CCRE.

Les données de l’Etude sur l’état des lieux des ressources en eau ont été collectées par les Etats membres de la CEDEAO et des organes de bassin à travers une vaste campagne de collecte de données. Selon le Chargé des programmes régionaux du CCRE, M. Dédéou Toure Mahamane, il est question à cette rencontre de Lomé, d’étudier, examiner et valider les données traitées pour disposer les résultats dans le portail de l’observatoire régional de l’eau.