La Banque allemande de développement kfw,  accorde au Togo un financement de 7 Millions d’Euro, soit un peu plus de 4,5 Milliards de Francs CFA,  pour la réhabilité des centres de formations professionnels. La signature de cette coopération a eu lieu le vendredi 1er mars 2019 à Lomé entre M. Sani YAYA, Ministre de l’économie et des finances du Togo et M. Günter Roos Directeur de la Banque kfw Benin/Togo.

Cette signature constitue la troisième phase du Projet d’appui à la formation professionnelle et l’emploi des jeunes au Togo, engagée par la Coopération allemande.

A la signature de cette coopération, le Directeur de kfw, M. Günter Roos a indiqué que ce financement servira entre autres à la réhabilitation, l’élargissement, la construction des infrastructures et la fourniture des équipements des centres de formations professionnels. Il permettra également la formation des formateurs, le renforcement des capacités managériales et gestionnaires des centres, et l’élaboration d’un système informatisé de suivi.

Le ministre de l’Economie, Sani Yaya a exprimé la gratitude du gouvernement et souhaité que les relations entre le Togo et la République fédérale d’Allemagne se renforcent davantage pour le développement socio-économique du pays. Il a fait savoir que ce projet s’inscrit dans les diverses stratégies et politiques du gouvernement sous l’impulsion du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé qui ne ménage aucun effort pour un meilleur développement du secteur de l’éducation au profit des populations.

Le ministre Yaya a enfin réitéré l’engagement du gouvernement à exécuter ce nouveau projet dans les règles de l’art pour un bon aboutissement.

Le Ministre Taïrou Bagbiegue de l’Enseignement technique de la formation et de l’insertion professionnel dont son département est le premier bénéficiaire de cette signature, était également présent.

Le Togo a déjà bénéficié de 10 millions d’Euros de la coopération allemande pour les phases 1 et 2 du projet d’appui à la formation professionnelle et l’emploi des jeunes au Togo. Cette nouvelle  signature porte l’enveloppe à 17 millions d’Euros.