La banque mondiale évalue ses interventions en vue de les réajuster pour mieux faire face à la pauvreté et aux inégalités au Togo. C’est l’objet des consultations de la revue à mi-parcours dans le cadre du partenariat pays 2017-2020, qu’elle a démarrées avec le gouvernement togolais le lundi 18 Mars 2019 à Lomé.

Ces consultations qui interviennent après deux années de mise en œuvre du cadre de partenariat pays permettront à la Banque Mondiale de discuter des réalisations et des propositions d’ajustement nécessaires afin de mieux appuyer le Togo. La possibilité de réajuster les interventions permettra d’avoir un meilleur impact des projets qu’elle finance sur les populations togolaises.

La coopération entre le Togo et la Banque Mondiale, a eu pour effets immédiats le financement des projets dont les actions ont couvert plusieurs secteurs prioritaires du gouvernement définis dans le document de stratégies de réductions de la pauvreté. Le portefeuille de la banque mondiale compte 17 projets pour un montant total de 365 millions de Dollars US soit environ 220 milliards de F CFA, dont 43 pourcent constituent des dons qui couvrent tous les secteurs clés de l’économie nationale.Le maximum de profit des dispositions mises en place pour asseoir des projets à grand potentiel de transformation et d’intégration suivant le nouveau paradigme de notre PND 2018-2020.

Pour Mme la Ministre de la planification du développement et de la coopération, Ayawovi Demba TIGNOKPA, ceci est un signe fort qui renforce le gouvernement dans son engagement à poursuivre le partenariat avec les institutions financières multilatérales et bilatérales, pour mobiliser davantage les ressources en vue de la mise en œuvre des projets et programme qui contribuent des conditions de vie de la population.