L’Agence Nationale de Protection Civile (ANPC) du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile a organisé un exercice de simulation de crise sur les inondations, du 18 au 22 mars 2019 dans les préfectures du Moyen Mono et de Haho ; avec le soutien technique et financier des Etats-Unis d’Amérique à travers la Garde nationale du Dakota du Nord (NDNG).

Cet exercice de simulation sur la gestion intégrée des situations d’urgences (inondations) est dénommé « SHILO AHOE 2019 ». Il vise à tester la capacité de l’ANPC à faire face à une catastrophe naturelle provoquée par une inondation dans les préfectures du Moyen Mono et de Haho.

« SHILO AHOE 2019 », s’est déroulé dans les villages de Kossi-Kopé, Gbondjohoé et Lawson-Kopé. La simulation repose sur une crise provoquée par de fortes pluies nécessitant la libération des eaux du barrage de Nangbéto, inondant les villages alentours, et provoquant des centaines de personnes déplacées. L’exercice a été conçu pour tester la capacité de l’ANPC à informer les populations touchées par le biais de systèmes d’alerte précoce, et à mobiliser rapidement des ressources pour fournir une assistance aux zones et aux populations touchées.

Le Chargé d’affaires de l’Ambassade des Etats-Unis, M. Michael DeTar, a souligné la valeur de la coopération militaire entre les États-Unis et le Togo.”Cet exercice, le plus important programme mis en place par la Garde nationale du Dakota du Nord au Togo, constitue le type de formation réaliste indispensable pour atteindre les objectifs communs de nos pays en matière de sûreté et de sécurité de la population”, a-t-il déclaré.

L’exercice s’est achevé le 22 mars par une cérémonie de clôture et une visite du centre des opérations et des postes de secours mis en place pour venir en aide aux personnes déplacées. La visite s’est faite sous la conduite du Lieutenant-Colonel Akobi Menssah, Secrétaire général du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile ; en présence du Colonel Nadjindo Djato Dana, préfet de Moyen-Mono ;du Lieutenant-colonel Yoma BAKA,directeur Général de l’ANPC et du Lieutenant-Colonel Kevin Miller, Commandant de NDNG.

Pour rappel,le coût total de l’exercice est d’environ 45 millions de FCFA , fourni par le Commandement des États-Unis pour l’Afrique.