Le gouvernement togolais continue d’œuvrer pour accroitre les moyens de la justice afin de lui permettre de jouer le rôle qui lui est dévolu dans l’édification de l’état de droit. Plusieurs actions dans ce sens sont inscrites dans le Programme National de Développement (PND 2018-2022).

C’est dans cet élan que le ministère de la justice à travers le Programme d’Appui au Secteur de la Justice (PASJ), volet police judiciaire, organise du 25 au 27 mars 2019 à Lomé un séminaire national pour promouvoir une bonne administration de la justice à travers le renforcement des capacités des magistrats du parquet sur l’exercice des fonctions de ministère public et la direction des activités de la police judiciaire.

Les participants au cours des travaux auront à revisiter les principes d’animation des parquets, identifier les pratiques en matière d’animation des parquets et la direction des activités de la police judiciaire et recenser les besoins en matière de renforcement des capacités matérielles et professionnelles et formuler de recommandations.

La cérémonie marquant l’ouverture de cette session de formation a été présidée par le garde des sceaux, ministre de la justice, Pius Agbetomey en présence des partenaires techniques et financiers et du président de la cours suprême du Togo, Gamato Akakpovi.