Une délégation du gouvernement  Marocain, conduite par M. Chekkori Ismail, directeur des affaires globales au ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale est arrivée le 25 Mars 2019 à Lomé, en visite de travail et d’amitié avec l’Autorité Nationale pour l’Interdiction des Armes Chimiques.

Cette visite d’amitié et de travail  de la délégation marocaine en terre togolaise confirme l’engagement africain du souverain marocain de lutter contre la prolifération des armes chimiques et constitue une nouvelle preuve de la solidarité et de la profondeur des relations maroco-togolaises qui font l’axe Rabat-Lomé un modèle réussite de coopération et de partenariat Sud-Sud vers l’avenir.

Afin de répondre efficacement aux exigences de la convention, le Togo a soumis son plan d’action au programme de tutorat de l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques (OIAC) qui lui permet aujourd’hui de bénéficier de l’expertise du Maroc dans la mise en œuvre de la Convention pour l’Interdiction des Armes Chimiques (CIAC).

L’objectif global de cette mission est de renforcer la coopération entre le Togo et le Maroc dans la mise en œuvre de la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques (CIAC).

Pour le Professeur BOYODE Pakoupati le président de l’Autorité National pour l’Interdiction des Armes chimiques (ANIAC), c’est une occasion d’échanger avec la délégation marocaine sur les difficultés et d’apporter  les solutions pour lutter  contre les armes chimiques. Cette visite s’inscrit dans la mise en œuvre d’une feuille de route élaborée en Octobre dernier.