La cérémonie qui s’est déroulée le mardi 02 avril à Lomé, a connu la présence du Premier Ministre Komi Selom Klassou, des membres du gouvernement, du chef de file de l’opposition Togolaise, M. Gilchrist Olympio de l’Union des Forces de Changement (UFC), des représentants des institutions de la République, des membres du corps diplomatique, des autorités administratives, militaires et religieuses, de la délégation de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP – UE, des délégations parlementaires venues d’Afrique…

Arborant leurs écharpes, les députés élus du 20 décembre étaient en grand nombre à la cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire de l’année 2019 qui a eu lieu hier au siège de l’Assemblée Nationale à Lomé. Une manière de démontrer leur engagement à remplir dignement leurs missions, d’étudier et de voter des lois, de veiller à la mise en œuvre de ces lois et de contrôler l’action gouvernementale.Ils ont émis le vœu d’innover le corpus législatif afin de doter les Etats de cadre juridique solide permettant de remplir leurs missions et de contribuer à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Selon la Présidente de l’Assemblée Nationale, Mme Yawa Djigbodi TSEGAN, d’importants défis restent à relever pour offrir un cadre de sécurité pour les investissements et consolider le développement social et le renforcement des mécanismes d’inclusion, gage de la mise en route du Plan National de Développement (PND) pour la période 2018 –2022.

Elle a réaffirmé que les réformes constitutionnelles et institutionnelles feront partie de la priorité de la présente législature issue des élections législatives du 20  décembre 2018.

Les chefs des délégations, la Présidente du Sénat du Gabon et co-présidente de l’Assemblée paritaire ACP – UE et les autres représentants des Assemblées Nationales sœurs  présents se sont succédé  pour apporter leur soutien à la sixième législature Togolaise.