Le Ministère de la Culture, du Tourisme et des Loisirs organise du 9 au 10 mai 2019 à Lomé, un atelier de validation du document d’évaluation de la mise en œuvre de la convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel au Togo.

Les conclusions de la Mission de l’UNESCO sur le diagnostic de l’existant en matière du patrimoine culturel immatériel au Togo sont soumises à la validation des acteurs du domaine à Lomé. La rencontre s’inscrit dans le cadre de l’évaluation de la mise en œuvre de la convention de 2003 relative à la sauvegarde dudit patrimoine.

Le patrimoine culturel immatériel est un ensemble de danses, de chants, de rites initiatiques et de savoir-faire ancestraux.

Pour M. Tiem YOGUEBEY, Secrétaire Général de la Commission Nationale du Patrimoine Culturel également conseillé technique du ministre en charge de la Culture, la mission de l’UNESCO qui a sillonné le Togo du 22 avril au 06 mai 2019, et dont les résultats font objet de validation au cours de cette rencontre de deux jours a permis de se renseigner sur l’existant en matière de patrimoine culturel immatériel au Togo, mais aussi sur les problèmes liés à sa sauvegarde..

Le Directeur du Bureau Régional et multisectoriel de l’UNESCO  à Abuja, M. YDO Yao, a cité le Togo comme pays modèle dans la mise en œuvre des conventions de l’UNESCO, avant de souligner que la sauvegarde du patrimoine culturel s’inscrit dans les Objectifs du Développement Durable.

Le secrétaire Général du ministère de la Culture, du Tourisme et des Loisirs, M. ATARA Tfaraba et le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Prof Koffi AKPAGANA ont participé à l’ouverture des travaux.