L’Assemblée Nationale a adopté la loi portant modification des articles 59, 60 et 100 de la Constitution du 14 Octobre 1992.  C’est lors de la 5ème  séance plénière de la 1ère  session ordinaire de l’année tenue le mercredi 08 mai 2019 à son siège à Lomé.

C’est à l’unanimité des 90 députés présents que la loi a été adoptée tard dans la nuit de ce mercredi.   La limitation des mandats du Président de la République, élu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour un mandat de 5 ans renouvelable une seule fois, a été consacrée par les articles 59 et 60.  L’article 100 nouveau, recompose la Cour constitutionnelle.

Il fixe à 9 ces membres  de probité reconnue désignés selon des règles précises pour un mandat de 6 ans renouvelable une seule fois.  En outre, le nouvel article 52 stipule que les députés sont élus au suffrage universel direct et secret pour un mandat de 6 ans renouvelable deux fois.

Et l’article 158 consacre le principe de la non-rétroactivité, c’est-à-dire que les mandats déjà réalisés ou en cours ne sont pas pris en compte dans le décompte du nombre de mandats.  Les débats sur ces textes très houleux au début avec des positions divergentes se sont achevés sur un consensus et une harmonie satisfaisante de tous les parlementaires qui se sont embrassés à l’issue de l’adoption de la loi.

Le Président du groupe parlementaire UNIR, ATCHOLI Aklesso salue l’esprit d’homme d’Etat du Président Faure GNASSINGBE qui met en avant les intérêts du pays en étant à l’avant-garde des réformes.

Le député de l’UFC Johnson s’estime heureux.

Pour Jerry TAAMA du NET-PDP, c’est une décision historique qui renforce la démocratie et les institutions.

La Présidente de l’Assemblée Nationale, Madame Yawa Djigbodi TSEGAN salue cette avancée qui permet de doter le Togo d’institutions modernes.

Enfin pour le Ministre en charge des relations avec le Parlement, M. Christian TRIMUA, ce jour sera une référence dans l’histoire du Togo, grâce à la 6ème  Législature.

Quant au Commissaire du gouvernement, M. PAYADOWA Boukpessi, c’est un jour choisi par Dieu pour la réalisation du destin du Togo dans la paix et le développement.