Un séminaire de sensibilisation est organisé à l’intention des Professionnels de la santé Humaine, Animale et de l’environnement sur la résistance aux antimicrobiens (RAM), le jeudi 09 mai 2019 à Lomé.

Cette rencontre est placée sous le thème : « acteur de santé humaine, de santé animale et de l’environnement, ensemble luttons contre un usage inappropriés des antibiotiques ». Elle vise à partager les expériences et les résultats des travaux de recherche spécifiques à chaque secteur sur l’utilisation des antimicrobiens.

La résistance bactérienne aux antibiotiques est un phénomène naturel qui s’accélère avec le mauvais usage des antibiotiques chez l’homme et l’animal. Pour lutter contre le développement de la RAM et prévenir les infections humaines et animales dues aux germes résistants l’OMS en collaboration avec l’Organisation des nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), a élaboré un plan d’action mondial.

Ce plan mondial définit cinq objectifs stratégiques dont : améliorer la sensibilisation et la compréhension du phénomène de résistance aux antimicrobiens ; renforcer la surveillance et la recherche ; réduire l’incidence des infections ; optimiser l’usage des agents antimicrobiens et consentir des investissements durable pour combattre la résistance aux antimicrobiens.

Pour M. SALOU Mounerou, chef service du laboratoire CHU-Campus, point focal pour le suivi de la résistance aux antimicrobiens, Il est question à terme, de mettre en place un groupe technique pour promouvoir les bonnes pratiques en matière de prescription et d’usage appropriés des antimicrobiens.