Le ministère  de l’environnement du développement durable et de la protection de la nature  a procédé le mardi 14 mai 2019 à Lomé à l’ouverture d’un atelier de circonscription élargi des points focaux du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) pour les  pays côtier d’Afrique de l’Ouest.

Cette rencontre de quatre jours  réunit huit pays de l’Afrique de l’Ouest côtière notamment le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Libéria, le Nigéria, la Sierra Léone et le Togo qui bénéficient des ressources du FEM pour de nombreux projets. Il s’agit des projets de renforcement de capacités dans les domaines du changement climatique, de la diversité biologique, de la désertification, des produits chimiques ainsi que des eaux internationales.

L’objectif est de maintenir et d’entretenir une veille permanente avec les partenaires sur les stratégies, politiques et procédures du FEM et d’encourager la coordination. Au total, le FEM a financé au Togo 47 projets pour un montant de 242,51 millions de dollars US entièrement sous forme de dons.

Le ministre de l’environnement du développement durable et de la protection de la nature, M. Wonou David OLADOKOUN,  en ouvrant les travaux a rassuré le FEM que le Togo ne ménagera aucun effort pour renforcer ce partenariat et permettre aux acteurs du développement d’amplifier et de démultiplier les réussites aussi bien au niveau national qu’au niveau de toute la circonscription.