Le ministère du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse en collaboration avec le ministère de la fonction publique, du travail, de la réforme administrative et de la protection sociale ont procédé le mardi 14 mai 2019 à Lomé, au lancement du dispositif de l’assurance maladie en faveur des artisans togolais. Il s’agit d’un mécanisme mis en place par l’Institut National de l’Assurance Maladie (INAM) pour permettre aux artisans togolais de bénéficier de la prise en charge des risques liés aux maladies non – professionnelles.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’extension des systèmes contributifs de sécurité sociale et d’assurance sociale aux secteurs formel et informel de l’économie et qui répond à l’axe 3 du Plan National de Développement (PND).

La ministre du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse, Mme Sedemeho Victoire TOMEGAH–DOGBE, qui a présidé la cérémonie s’est félicitée de l’opportunité de l’artisanat, un secteur très diversifié qui regorge d’énormes potentialités et qui sert d’appoint aux autres secteurs stratégiques du Togo.  Grand pourvoyeur d’emplois, créateur de richesses, il valorise les matières locales et participe activement à la réduction de la pauvreté au sein de nos populations.

Pour la Directrice Générale de l’INAM, Mme Myriam Dossou-d’Almeida ce dispositif est un outil de solidarité à la couverture d’assurance maladie qui nécessite des démarches prudente et progressive comme celui des fonctionnaires dans le respect de la strate sanitaire et dans la collecte des informations au niveau des chambres de métiers.

EKLOU Kodjo Président de l’Union des Chambres Régionales des Métiers (UCRM) a participé à la cérémonie. Il a ajouté par ailleurs que les adhérents peuvent donc bénéficier ainsi des soins dans les structures sanitaires spécifiques pour une contribution financière adaptée à leur capacité.