Étendre l’initiative éco-village à 500 localités à travers le pays, c’est l’engagement du gouvernement en phase avec des priorités du Plan National de Développement (PND). Cette initiative de renforcement de la résilience des communautés rurales face aux effets de changement climatiques a fait l’objet d’une visite  d’échange et de partage d’expériences le vendredi 17 mai 2019 à Donomadé dans la préfecture de Yoto.

C’était l’occasion pour les délégués des 5 nouveaux villages identifiés à raison d’un village par région, de bénéficier des avantages de l’initiative éco-village du gouvernement à travers le ministère de l’Environnement du Développement Durable  et de la Protection de la Nature. Cette initiative a été réalisée avec l’appui financier du PNUD de l’expérience réussie du village de Donomadé qui a amorcé le processus de développement grâce à cette inspiration. Les visiteurs ont été impressionnés par les acquis dans cette localité et l’approche inclusive adoptée dans l’exécution des différents volets.

Grâce à cette initiative éco-village, Donomadé  dispose d’une ferme moderne de production animale et végétale qui accueille déjà des étudiants en agronomie.

Pour le coordonnateur Eco-village, M. AGBOSSOUMONDE Koffi, l’objectif de cette visite est de  partager l’expérience les deux éco-villages pilotes notamment le village d’Andokpomey dans la préfecture de l’Avé et celui de Donomadé dans la préfecture de Yoto  avec les nouveaux villages qui sont choisis. C’est pour informer et sensibiliser les communautés nouvellement désignées pour qu’au moment de la mise en œuvre dans leurs localités qu’il y ait un engouement, une adhésion totale  pour  réussite du projet.